• White Facebook Icon
  • White Google+ Icon
  • White Instagram Icon

NATUROPATHIE

Selon l'Organisation Mondiale de la Santé :
« la Naturopathie est un ensemble de méthodes de soins visant à renforcer les défenses de l'organisme par des moyens considérés comme naturels et biologiques ».

L'origine du mot « naturopathie » vient de deux mots anglais "nature" et "path" qui signifient « LE CHEMIN DE LA NATURE » ou la « VOIE DE LA NATURE ». Cette appellation de « naturopathy » a été enregistrée pour la première fois aux USA en 1902.

Bien des définitions ont été données, et pour faire simple, la Naturopathie est tout bonnement l’art de rester en bonne santé, d’être à nouveau acteur et responsable de sa santé et de prendre soin de soi par des moyens naturels.

Cette médecine ancestrale de bon sens propose ainsi un ensemble de méthodes naturelles de santé pour optimiser son capital vital.

Au-delà des définitions qui caractérisent la Naturopathie, il s’agit de retenir que cette pratique est l’une des voies qui mènent à la santé et au mieux-être en complémentarité des autres.

Le Naturopathe prend en compte nos différents plans, pour mieux vous accompagner.
À l’inverse d’un médecin, face à un symptôme, le naturopathe œuvrera pour découvrir l’origine du symptôme : la cause.

      Les 7 règles de la naturopathie

   1 - Avant tout ne pas nuire ("Primum non nocere")

Minimiser le risque d’effets secondaires et éviter de supprimer les symptômes. Les symptômes d'une maladie (la fièvre, par exemple) peuvent être des manifestations d'un processus de guérison. Par conséquent, leur suppression pure et simple peut causer plus de tort que de bien. Les interventions thérapeutiques doivent donc favoriser le processus naturel de guérison et non le contrer.

 

   2 - La nature est guériseuse  ("Vis medicatrix naturae")

C'est le concept de vitalisme. L'énergie vitale permet l'auto-guérison. La naturopathie cherche à améliorer ce processus. Chaque être vivant est animé par une force vitale. Cette énergie de vie est une force intelligente qui tend toujours vers la santé, envers et contre tous les aléas de l'existence, et nous confère une capacité d'autoguérison. Une des actions les plus remarquables que révèle cette force autoguérisseuse est la cicatrisation : les plaies se referment et les os se ressoudent naturellement. 
Le corps possède la capacité inhérente de préserver la santé et de la rétablir lorsqu'il l'a perdue.  Le rôle du médecin ou du thérapeute consiste à faciliter l'accès à ces forces en découvrant et en éliminant les obstacles qui s'y opposent.

 

   3 - Identifier et éliminer la cause ("tolle causam")

Identifier les causes des désordres de santé et les traiter avec des méthodes naturelles. C'est le concept du causalisme : recherche des causes (origines) des troubles, alors que l'allopathie, d'après les naturopathes, se contente de soigner des symptômes. Supprimer tout simplement les symptômes (fièvres, douleurs, toux, boutons, etc.) sans en comprendre les causes, c'est agir à l'encontre de la Vie et préparer l'organisme aux véritables maladies lésionnelles ou dégénératives qui la détruisent à petit feu. 
Le rétablissement de l'équilibre naturel ne peut se faire qu'en travaillant sur les causes qui sont à l’origine de ce dérèglement.

 

   4 - Traiter la personne globale

La naturopathie rajoute le concept d'holisme (du grec "holos", tout entier) : C'est une médecine "holistique", qui entend traiter la personne dans sa globalité, c'est-à-dire son corps, son esprit, ses émotions, son aspect social ou spirituel, et même son énergie.

 

   5 - La naturopathie enseigne (Docere)

Le thérapeute est un éducateur. Les techniques de prévention et d'éducation de la personne améliorent son hygiène de vie. Celle-ci pourra ainsi développer sa force vitale, se maintenir en bonne santé et développer son pouvoir d'auto-guérison. C'est le concept de naturisme (pour les anglophones) ou hygiénisme (pour les français) : la volonté de vivre sainement et de se soigner par des techniques naturelles comme la phytothérapie.

 Il doit donc lui enseigner à prendre soin de lui-même et à prendre en charge son propre processus de guérison.

   6 - La prévention est la meilleure des cures

Détoxifier et purifier l’organisme (Deinde purgare) : éliminer les toxines. C'est le concept de l'humorisme : la vieille théorie hippocratique des humeurs est modernisée.
Le sang, la lymphe et les liquides intra et extracellulaires sont victimes d'encrassement, à l’origine des désordres de santé.  Les déchets (ou toxines) qui ne sont pas éliminés naturellement provoquent la maladie (théorie de la toxémie). 

 

   7 - Etablir la santé et le bien-être

La maladie est souvent expliquée par la production de toxines, générées par une mauvaise alimentation (trop de sucre, de gras, de gluten, pas assez de vitamines et de sels minéraux). Les toxines, à l'origine des maladies, sont aussi générées par le monde moderne : les produits de beauté peuvent intoxiquer la peau; la pollution et le tabac peuvent intoxiquer les poumons; l'alcool, le café, le sucre, les graisses, les additifs ou les drogues peuvent intoxiquer le foie et les intestins, le sel, les médicaments ou l'excès de viande peuvent intoxiquer les reins; la pollution par les métaux lourds intoxique tout le corps...

      Sur quels troubles peut on agir?

   Troubles ostéo-musculaire : arthrose, poli-arthrite, goutte, tendinite, tendinite calcique, chondrocalcinose, blessures musculaires à répétition...

   Troubles digestifs : troubles fonctionnels intestinaux, diarrhées, constipation, maladies inflammatoire chronique, diverticules...

   Troubles de l'adaptation : stress, angoisses, déprime, troubles du sommeil, burn out ...

   Troubles de l'enfant : trouble de l'attention, hyperactivité, terreurs nocturnes, troubles du sommeil, régurgitations...

   Troubles cutanés : Acné, dermatite atopique, eczémas, psoriasis, candidose ...

   Troubles de l'immunité et des maladies auto immune : psoriasis, spondylarthrite ankylosante, maladies récidivantes ou chroniques, immunodéficience...

   Troubles spécifiques de la femme : Accompagnement de l'endométriose, troubles du cycle, douleurs,  ménopause, prise en charge du surpoids de la femme après 45 ans...

   Troubles spécifiques : insuffisance veineuse, herpes et soleil, la tourista, mycoses vaginale, dyspepsie, sinusite, bronchites chroniques...

En aucun cas le naturopathe posera un diagnostique ! il ne se substitue pas à votre médecin. D’ailleurs il ne vous conseillera jamais l'arrêt d'un traitement médicamenteux sans l'avis de votre docteur, et si cela doit être fait, il se fera avec l'accord et l'accompagnement de celui-ci.

POUR QUI?

POUR QUI ?

Tout le monde.... , de l'enfant au senior en passant par l'adolescent, et l'adulte.

Les consultations de naturopathie sont basées sur des conseils aussi bien en phytothérapie, en aromathérapie ou encore au niveau alimentaire ou en micro nutrition. En aucun cas il ne pose de diagnostique!