• White Facebook Icon
  • White Google+ Icon
  • White Instagram Icon

L’OSTÉOTHERAPIE

tissulaire reflexe

La méthode Niromathé

Créée en 1997, la méthode NIROMATHE® fut une véritable révélation. Simple, sans risques, facile à exécuter, d'indication large (du nouveau-né au grabataire), rapide et très efficace, elle est surtout gage d'effets immédiats.

Un grand nombre de techniques ostéopathiques visent à stimuler des points détente: techniques de Dicke, Knap, Chapman, Goodheart, Vogler, Moneyron, NST (Bowen) ... ,mais aussi l'acupuncture (points Ah Chi).

La méthode NIROMATHE® trouve son originalité en ce sens qu'elle associe une stimulation de ces mêmes points et une traction cutanée. Elle s'apparente à la technique de Janet Travel .


Lorsque l'on remarque une perte de mobilité osseuse et lorsqu'une fonction est altérée par des éléments reliés au système musculo-squelettique (squelette, articulations, muscles et fascias) et reliés aux systèmes vasculaires, lymphatiques et nerveux ,  alors un spasme musculaire se crée. 
 

La Méthode Niromathé s’adresse aux troubles occasionnés par un "spasme" persistant des muscles, tendons, ligaments et fascias.

Le "spasme" amène les articulations en situation de blocage lors de mouvements et lors de la respiration. Ceci engendre une congestion locale à l’origine de douleurs et d'inflammations.

La méthode consiste à faire vibrer des points sous-cutanés au voisinage des tendons, ligaments, muscles courts.


Cette vibration amène une levée instantanée du spasme.
L’inflammation, si elle est présente, disparaîtra ensuite au fil des jours.


Cette technique libère les tensions et les douleurs avec un effet souvent immédiat.  
 Elle est efficace de la tête aux pieds ...

 Et pour tous les âges....  
 Rachis, membres, états psychologiques, pathologies diverses et variées, pédiatrie...  

Cette technique est simple, sans risques et facile à exécuter.  
Elle est indolore, rapide et surtout très efficace.  
Dans 80 % des cas une à trois séances suffisent. 
 
EFFETS CORRECTIFS  
Une fatigue est fréquente dans les 24 heures suivant la séance. Dans de rares cas, il peut y avoir une surréaction à la séance, se manifestant par une légère aggravation de la symptomatologie. Elle correspond à une correction rapide du corps et, est suivie d’une grande amélioration.  
 
APRÈS LA SÉANCE  
• Les articulations restent fragiles pendant 48 heures.  
• Le sport doit être modéré pendant 6 jours.  
• Il faut éviter de masser, frotter, frictionner. 

POUR QUI?

Toute Personne souffrant de pathologies ostéopathiques courantes telles que : sciatalgie, lombalgie, cervicalgie, dorsalgie, gonalgie, migraines, entorses sans arrachement, foulures, névralgies, problèmes digestifs, ORL, etc...

De tout âge! Les techniques étant douces, cela va du nourrisson à la personne grabataire en passant par les enfants, les adolescents et les adultes ainsi que les femmes enceinte.